Home » , , , , » Ce qu'Israël aurait bombardé en Syrie

Ce qu'Israël aurait bombardé en Syrie

Par Misha Uzan pour Israëlinfos


La télévision d'Etat syrienne a diffusé les images du supposé bombardement israélien sur le site militaire et Centre de recherches de Jamarya.

Bachar el Assad
Des responsables américains, s'exprimant sous couvert d'anonymat, ont déclaré que le raid visait un convoi de camions transportant des missiles sol-air. 
Ron Ben-Yishai, analyste militaire du site internet israélien Ynet, est arrivé aux mêmes conclusions après un examen attentif de la séquence publiée par la télévision syrienne. 

Selon lui les images corroborent l'affirmation selon laquelle l'objectif de l'attaque était un convoi de véhicules transportant des missiles anti-aériens, et non un complexe de recherche militaire.

Damas a affirmé que la cible des avions israéliens était le centre de recherches scientifiques de Jamarya, mais la dernière partie de la vidéo montre clairement des véhicules transportant des systèmes de missiles anti-aériens, apparemment de type SA-8 (l'ancienne version des SA-17), comme les médias occidentaux l'ont affirmé. 

D'autres détails sur les images indiquent qu'il s'agit de batteries mobiles de missiles anti-aériens de fabrication russe. 
La Syrie n'a pas voulu mentionner ces armes, pour lesquelles elle a signé un accord avec les Russes qui lui interdit de les transférer au Hezbollah.

Le film montre que les bâtiments du complexe de recherches de Jamraya ont été endommagés par une explosion qui a eu lieu à proximité mais que la cible réelle de l'attaque était un convoi d'armes.

Jérusalem et Washington se sont abstenus de commenter ces rapports, mais selon plusieurs grands médias américains, Israël aurait prévenu les Etats-Unis de ses intentions (et aurait reçu un feu vert de Barack Obama), précisant que la cible était une cargaison de missiles anti-aériens SA-17 qui pourraient nuire à la capacité aérienne de reconnaissance d'Israël au dessus du Liban. 

Damas a annoncé qu'il "se réservait le droit de riposter", ajoutant que de nombreux bataillons de défense anti- aérienne - en particulier ceux déployés dans la zone qui s'étend entre la capitale syrienne et la frontière libanaise - ont été placés en état d'alerte.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.