Home » , , , , , » Yaïr Lapid : l'homme qui peut changer Israël

Yaïr Lapid : l'homme qui peut changer Israël


Yaïr Lapid
Yaïr Lapid a créé la vraie surprise de ces élections israéliennes.

Loin devant Habayit Hayehudi qui termine quatrième et même devant le parti travailliste qui termine une fois de plus à la troisième place seulement, comme en 2009, Yaïr Lapid est le 2e homme et celui qui, sans doute, fera peser la balance d’un côté ou d’un autre.

Yaïr Lapid, ancien journaliste, est né le 5 novembre 1963 à Tel-Aviv. Son père Tommy Lapid s’est lui aussi présenté à la Knesset à la tête de la liste Shinouï. L’un comme l’autre sont connus pour leur position laïque en Israël et incarnent le camp laïc du centre.

Yaïr Lapid est aussi le fils de la romancière Shulamit Lapid.

Lapid a commencé sa carrière de journaliste comme correspondant militaire pour Ba-Mahane, l’hebdomadaire de l’armée israélienne. Il a écrit également dans le journal Maariv (fondé par un groupe de journalistes, parmi lesquels son grand-père maternel, David Guiladi) avant de le quitter en 1988 pour rejoindre l’édition de Tel-Aviv du Yediot Aharonot. À partir de 1991, il écrivit un éditorial hebdomadaire dans l’édition du week-end de Ma’ariv, puis du Yediot Ahronot. Il passe ensuite à la télévision à partir de 1994, sur Aroutz 1 puis sur Aroutz 2 en 1999 où il présente un talk show populaire appelé Yaïr Lapid.



C’est aussi un romancier auteur de 11 livres dont 2 pour enfants.

Son parti Yesh Atid a été créé le 30 avril 2012, soit très récemment.

Sa poussée aux élections de 2013 exprime vraisemblablement la volonté du camp laïc israélien de manifester sa volonté d’une égalisation des statuts des Israéliens face au service militaire.

Yaïr Lapid a fait l’essentiel de sa campagne sur le thème ’Gious lekoulam", l’enrôlement pour tous ! Yaïr Lapid, situé au centre politique, a indiqué qu’il était prêt à rejoindre la coalition de Binyamin Netanyahou à condition que soit votée une loi juste sur le service militaire. Selon les analystes politiques israéliens, c’est vraisemblablement ce qui se passera.

Il est très peu probable que Yaïr Lapid rejoigne une coalition de gauche dans laquelle serait intégrée les partis arabes hostiles à l’Etat d’Israël, Lapid a prévenu clairement qu’il refuserait une telle proposition.

La question est de savoir si une coalition est possible entre Shass, Yaadout Hatora et Yesh Atid de Yaïr Lapid.

La solution la plus simple pour obtenir une majorité, semble être une coalition comprenant le Likoud-Israël Beitenou, Yesh Atid de Yaïr Lapid et Habayit Hayehudi de Naftali Bennett, s’ils l’acceptent respectivement.

Misha Uzan - JForum / Correspondant en Israël

Tags : élections,israël,Yaïr Lapid,Shass,Yesh Atid,Netanyahou,Likoud,Israel Beitenou, Habayit Hayehudi

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.