Home » , , , , , , » Israël en Syrie pour éviter l'embrasement

Israël en Syrie pour éviter l'embrasement



Israël a confirmé par la voix d'un haut responsable avoir mené deux frappes aériennes en trois jours en Syrie contre des armes destinées au mouvement terroriste chiite libanais Hezbollah. C'est la troisième fois qu'Israël mène un raid en Syrie depuis le début de la guerre civile en Syrie et, contrairement à ce que semble penser Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations Unies, qui craint une escalade dans la région, il faut plutôt souligner  que, par son intervention, Israël évite une extension du conflit en empêchant que des armes chimiques tombent dans les mains de groupes terroristes, qu'ils soient chiites ou sunnites ... ce qui amènerait un risque de guerre plus important.


Israël évite l'embrasement

Après avoir mené un raid au mois de janvier contre un centre de recherches lié aux armes chimiques, l'armée de l'air israélienne a effectué un nouveau raid vendredi avant l’aube contre des armes destinées au Hezbollah, à proximité de l’aéroport de Damas, au sud-est de la capitale syrienne. Puis un deuxième raid a été mené dans la nuit de samedi à dimanche. Cette «attaque a visé des missiles iraniens destinés au Hezbollah, au nord de Damas», a indiqué le haut responsable israélien. "Chaque fois que des informations parviendront à Israël sur le transfert de missiles ou d’armements de Syrie au Liban, ils seront attaqués», a assuré le responsable israélien." Avant d'ajouter "L’armée de l’air est en état d’alerte très élevé, comme elle ne l’a pas été depuis des années afin de répondre à toute éventualité'.
Il faut par ailleurs rappeler que se joue encore dans le Golan israélien une guerre qui ne dit pas son nom dans laquelle plusieurs obus sont tombés "par erreur" sur le sol israélien. En réalité ce sont les groupes terroristes proches d'Al Qaïda qui ont pris des positions qui tirent sur Israël, forcé de se défendre.

Israël … et Barack Obama?

«Ce que nous voulons c’est nous assurer que le Hezbollah ne profite pas du chaos syrien pour se renforcer», a déclaré à la radio militaire le député du Likoud Tzahi Hanegbi, sans confirmer le raid. Selon les déclarations du responsable israélien ayant confirmer le raid, les missiles étaient iraniens et destinés au Hezbollah.
Le président des Etats-Unis de son côté a affirmé samedi qu'Israël avait le droit de vouloir se protéger contre un transfert d'armes syriennes au Hezbollah, en refusant toutefois de confirmer le raid israélien. "Je ne vais pas faire de commentaire sur ce qui s'est passé en Syrie hier", a expliqué Barack Obama au micro de la télévision américaine en espagnol Telemundo. Mais "je continue à croire que les Israéliens, de manière justifiée, doivent se protéger contre le transfert d'armes sophistiquées à des organisations terroristes comme le Hezbollah", a-t-il ajouté. Toutefois force est de constater qu'Israël mène son troisième raid en Syrie peu après que Barack Obama ait affirmé que les Etats-Unis interviendraient en cas d'utilisation d'armes chimiques et alors même que cette utilisation a été confirmé par des responsables israéliens. Aussi Israël semble agir là où l'administration donne l'impression de ne faire que de parler. Une situation qui inquiète au plus haut point Israël qui considère que la situation en Syrie est, pour l'Iran, comme un test lancé aux Américains.
Et, jusqu'à présent, seul Israël est intervenu pour empêcher des livraisons à ou la prise d'armes par des groupes terroristes. Israël ferait-il le travail que les Américains n'osent pas faire?

Israël se défend seul

Par ailleurs, tandis que les Américains ont, dans un sondage, exprimé qu'ils ne souhaitaient pas en majorité l'intervention de leur pays en Syrie, Israël se prépare au pire en déployant deux nouvelles batteries du Dôme de Fer près de la frontière nord d'Israël, l'une à Haïfa, l'autre à Safed, en plus de celles existant déjà, tout en relevant son niveau d'alerte.
 Plus de deux ans après les premières révoltes dans un pays de colonisation arabe, Israël semble entouré par des régimes s'islamisant de plus en plus, ne pouvant compter sur l'administration Obama qui a promis de veiller sur la sécurité d'Israël mais n'a pas bougé suite aux tirs essuyés depuis la bande de Gaza, du Sinaï ou de Syrie ces derniers mois.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.