Home » , , , , , , , , , , , » Boycott d'Israël : appel au boycott de Victor Batarseh, maire de Bethlehem

Boycott d'Israël : appel au boycott de Victor Batarseh, maire de Bethlehem

Le maire de Bethlehem Victor Batarseh, appelle au boycott culturel d'Israël

"Ca marche comme avec l'Afrique du Sud". Selon Victor Batarseh, le maire de Bethlehem, il n'y a que le boycott qui marche avec Israël. Source.
Victor Batarseh dans son bureau à Bethlehem

Par muzan

Le boycott dans tous les domaines

C'est le message qu'il a envoyé aux Chrétiens de sa ville pour Noël. Alors joyeux noël!
Il appelle au boycott dans la "culture, l'éducation, dans le sport, l'économie et les échanges".
Il a ajouté que c'était également le message de Salam Fayyed et de Mahmoud Abbas sans qu'on sache s'il parlait officiellement en leur nom.

"Le boycott est le seul langage qu'Israël comprend". Il a indiqué également que sans la paix à Bethlehem et dans la région, il n'y aurait pas la paix dans le monde.

Le boycott de la paxa arabia

On se demande bien si c'est un réel appel de paix ou plutôt une menace. Plutôt une menace.
Remarquons simplement : si un Juif disait que les Arabes ne comprennent que le boycott, on l'accuserait aussitôt de racisme. Mais pour Israël, on peut se permettre. On se demande si c'est bien faire la paix qu'il veut, ou plutôt sa paix, le foutez-moi la paix ou carrément la paxa arabia, c'est-à-dire la domination arabe, selon les termes arabo-musulmans. Non merci.

Alors un boycott des musulmans aussi?

On appréciera aussi le fait qu'il se soit plaint du fait qu'il y ait des Juifs dans la région (autour de Bethlehem), 500 000 selon lui. Si on se plaignait de la même façon des plus de 500 000 Arabes de Galilée, encore une fois que dirait-on? Avec cela Victor Batarseh a le culot de souhaiter un joyeux Noël aux chrétiens. Mais au fait les chrétiens, jusqu'aux années 40 encore, Bethlehem était une ville chrétienne. C'est la ville de la nativité. C'est aujourd'hui une ville musulmane. Si les chrétiens parlaient comme Victor Batarseh, ils devraient se plaindre de l'occupation musulmane et appeler au boycott des musulmans. On remerciera donc Victor Batarseh, maire de Bethlehem,  pour cette idée de boycott.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.