Home » , , » Un mari s'adresse à D.ieu

Un mari s'adresse à D.ieu

Un mari s'adresse à D.ieu :
- Mon D.ieu, je vais travailler tous les jours, pendant 8 heures, et je ne compte pas les 3 heures que je passe en plus dans le bus..... Tout ça pendant que ma femme reste à la maison ! Je voudrais qu'elle sache comment gagner l'argent est pénible. Pourriez-vous échanger nos corps, afin qu'elle se rende compte de mon calvaire?
 
priere-mari.jpgLe Bon D.ieu, dans son infinie bonté, exauça son souhait. Le lendemain matin l'homme se réveilla changé en femme... Alors, elle...
 
1. fit cuir le déjeuner pour la famille
2. réveilla les enfants
3. prépara leurs vêtements pour l'école
4. fit à manger
5. remplit leurs boîtes à goûter
6. les conduit à l'école
7. reprit le linge du pressing en revenant à la maison
8. s'arrêta à la banque
9. passa au supermarché pour quelques courses
10. revint à la maison pour déballer et ranger les courses
11. prit le courrier dans la boîte aux lettres et paya les factures
12. nettoya la litière du chat et lava le chien
13. mangea seule en 10 minutes
14. se dépêcha de faire les lits
15. fit la lessive
16. passa l'aspirateur, épousseta, balaya et lava le sol
17. courut à l'école ramener les enfants et dut subir leurs cris dans la voiture en revenant
18. leur donna quelque chose à boire et à grignoter
19. leur fit faire leurs devoirs
20. sortit la planche à repasser et regarda la TV en repassant
21. commença à éplucher les patates et laver les légumes pour la salade
22. prépara la viande et une tarte aux pomme pour le dessert
23. servit le repas du soir, puis, elle nettoya la table et la cuisine
24. emplit le lave-vaisselle
25. ramassa le linge des uns et des autres qui traînait un peu n'importe où et l'enfourna dans le lave-linge
26. donna le bain des enfants et les mit au lit et....
27. À 21h00, exténuée même si ses corvées de la journée n'étaient pas terminées, fit plaisir à son mari...
 
Le lendemain matin elle se leva et se mit genoux près du lit et pria :
- Mon D.ieu, je ne sais pas ce à quoi je pensais... J'ai eu tort d'envier ma femme qui restait à la maison. S'il vous plaît, faites que nous puissions chacun reprendre nos corps d'origine.
 
Le Bon Dieu dans son infinie bonté lui répondit :
- Mon fils, je crois que tu as assimilé la leçon et je serai heureux de ramener les choses telles qu'elles étaient mais, il va falloir que tu attendes 9 mois... Tu es tombée enceinte hier soir !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.