Home » , , , » Spanghero : 57 tonnes de viande prohibée

Spanghero : 57 tonnes de viande prohibée

L'affaire Spanghero vient de connaître un tournant qui ne plaide pas en la faveur de l'usine. En effet, 57 tonnes de mouton britannique dont l'importation est théoriquement interdite, y ont été retrouvées.

La viande de Spanghero


Après la viande de cheval, l'entreprise Spanghero située à Castelnaudary (Aude) va devoir s'expliquer sur la présence dans ses entrepôts de 57 tonnes de mouton britannique dont l'importation est théoriquement interdite. L'information a été révélée ce mardi par la radio RTL. Les autorités sanitaires ignorent si une partie de cette viande a été commercialisée. La direction de Spanghero se dit victime d'une nouvelle négligence, mais les nouvelles découvertes ne plaident pas en sa faveur.

La viande de Spanghero dans le collimateur des autorités


La Brigade nationale d'enquêtes vétérinaires a ainsi adressé un signalement au parquet de Carcassone, car elle affirme avoir découvert dans les entrepôts de Spanghero deux lots de viande normalement interdite à l'importation. Or ces deux lots constituent 57 tonnes de viande. Cette découverte remonte aux inspections effectuées en février, lorsque l'entreprise Spanghero s'est retrouvée au coeur du scandale de la viande de cheval dans des lasagnes estampillées au boeuf. Les services vétérinaires ont mis à jour cinquante-sept tonnes de viande de mouton britannique découpée selon la méthode de la viande séparée mécaniquement, interdite en France. Le procédé employé et proscrit consiste à racler l'os pour en obtenir de la viande, mais aussi des nerfs ou du muscle : des bout d'os et de moelle peuvent ainsi être mélangés à la viande. Cette technique est interdite sur les ovins, bovins et caprins en Europe en raison du risque de présence de prion (maladie de la vache folle et tremblante du mouton). ... http://p.ost.im/p/d9n28q

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.