Home » , , , , , , , , , , » Pas de respect pour la Shoa

Pas de respect pour la Shoa


L’information est passée presque inaperçue au milieu des commémorations pour Yom Hashoa, le jour de la Shoa. Pourtant, une fois de plus, les tireurs de roquettes ont prouvé le manque de respect qu’ils ont pour les morts et pour les vivants.

Des terroristes de la bande de Gaza n’ont en effet pas hésité à tirer une roquette le soir d’Erev Yom Hashoa. Le missile a atterri près de Shaar Hanegev, sans faire de dégâts ni blessés.

Les habitants de la localité de Shaar Hanegev, située à proximité de Sdérot et donc de la bande de Gaza, ont affirmé être "habitués aux perturbations" selon Ynet.

Chaque année, lors de Yom Hashoa, à 10 heures le matin, une alarme résonne dans tout le pays en souvenir des six millions de Juifs assassinés par les nazis. Cette année, les résidents de Shaar Hanegev ont entendu l’alarme deux fois. La veille au soir, lors des commémorations, et le matin. Sauf que, lors de celle du soir, ils ne devaient pas se tenir debout et observer une minute de silence, mais courir aux abris.

Un résident a témoigné à Ynet : "Au cours de la cérémonie du soir de Yom Hashoa, la sirène a retenti. Tous ceux du club sont entrés dans la salle de sécurité et après que plusieurs explosions aient été entendues de loin, nous avons repris la cérémonie."

Mercredi dernier, des terroristes gazaouis avaient déjà tiré deux roquettes Qassam en direction du Néguev occidental, juste après Pâques. L’excuse avancée par les terroristes, était la mort d’un prisonnier arabe dans une prison israélienne, une mort naturelle d’après les débuts de l’enquête. Dix jours plus tôt, plusieurs roquettes étaient tombées sur le sol israélien lors de la visite de Barack Obama, pour protester contre sa visite … Elles émanaient qui plus est des brigades des martyrs d’Al Aqsa, la branche armée du Fatah de Mahmoud Abbas, qu’Obama rencontrait le lendemain.
Il ne fait aucun doute que les terroristes trouveront toujours des excuses à leurs actes.

Le nouveau ministre de la défense Moshe Boogie Ya’alon avait indiqué il y a quelques jours qu’Israël ne resterait pas s’en broncher, mais aussi qu’il ne laisserait pas la spirale de tirs de roquettes et de représailles israéliennes s’installer. Pour autant, c’est bien ce qui se passe. La routine semble s’installer doucement, via quelques tirs sporadiques et de premières représailles israéliennes.

Israël ne risque pas de se réengager dans une nouvelle opération pour le moment, la diplomatie américaine semble bien muette et la lutte contre le transfert d’armes entre l’Egypte et la bande de Gaza semble ne pas porter suffisamment ses fruits. Les promesses de Barack Obama semblent de plus en plus vaines et le gouvernement israélien ne semble pouvoir prendre aucune nouvelle initiative. On peut donc s’attendre à ce que l’oubli du sud d’Israël reprenne, une fois de plus, jusqu’à la prochaine opération d’envergure, lorsque les tirs auront redoublé de fréquence…. Autour de 2016 ou 2017 peut-être…

Misha Uzan - JForum / Correspondant spécial en Israël

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.