Home » , , » GEOFFROY DIDIER dénonce la quasi-gratuité du prix des transports pour les sans-papiers en Ile-de-France

GEOFFROY DIDIER dénonce la quasi-gratuité du prix des transports pour les sans-papiers en Ile-de-France

GEOFFROY DIDIER

Conseiller régional d’Ile-de-France
Cofondateur du premier mouvement de l’UMP - la Droite forte


Vendredi 31 janvier 2014


Quasi-gratuité du prix des transports pour les sans-papiers en Ile-de-France :
la Droite forte dénonce « l’extrême-provocation » de la gauche bien-pensante



Jean-Paul HUCHON et sa coalition à la dérive qui dirigent la région d’Ile-de-France ont décidément perdu leur boussole républicaine au bout de 16 ans de règne. En créant la quasi-gratuité dans les transports pour les étrangers venus illégalement sur notre territoire et y résidant en toute clandestinité, la Région crée une prime à l’illégalité qui est une nouvelle provocation pour l’immense majorité de nos concitoyens qui respectent les lois et les valeurs de la République.


En attaquant violemment la présidente du groupe UMP du Conseil régional Valérie PECRESSE qui a révélé un tel scandale, la gauche francilienne bien-pensante a démontré une nouvelle fois à quel point elle se moque des réalités et agit sans le moindre scrupule comme si le portefeuille du contribuable était le sien.


Quel républicain peut aujourd’hui supporter cette rupture d’égalité entre ceux qui respectent nos lois et ceux qui les violent ?
Quel républicain peut aujourd’hui accepter les leçons de morale et discours de vertu d’un exécutif régional qui dilapide l’argent public ?
Quel républicain peut aujourd’hui approuver ces gaspillages insupportables qui décrédibilisent l’action politique et ruinent la confiance démocratique ?


La liste s’allonge, comme vient de le recenser un nouvel ouvrage : 200 000 euros d’argent public pour subventionner un festival de musique nomade en Mauritanie, 280 000 euros par an pour financer les voyages des élus, 400 000 euros pour le dessin d’un nouveau logo, 250 000 euros par an pour les voyages d’élus festival de Cannes…


Après 16 longues années à la tête de la Région, le constat est sans appel : la gauche francilienne est décidément devenue la plus extrême de France.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.