Home » , , , , , » Des armes interceptées, par Michaël Bar Zvi

Des armes interceptées, par Michaël Bar Zvi

L'interception du navire transportant les missiles M302 à destination de Gaza au terme d'une audacieuse opération de l'armée israélienne, à plus de 1500km du port d'Eilat en mer Rouge, est le résultat d'un long travail de surveillance des activités de l'Iran par tous les services de renseignements israéliens, mais aussi américains. Il est difficile de croire que les Américains ignorent ce qu'Israël sait. L'interception s'étant déroulée à 160km au large de Port Soudan, avec un soutien logistique de l'armée de l'air israélienne aux vedettes de guerre, il parait impensable que la CIA et le secrétariat à la défense américain n'aient pas eu connaissance de cette opération. Selon le porte-parole de Tsahal, les missiles ont été chargés dans des containers en Syrie, puis acheminés par voie aérienne en Iran, insérés ensuite dans des caisses avec des sacs de ciment qu'un bateau à pavillon panaméen a transporté vers un port en Irak et enfin expédié par le même cargo Klos C vers Port Soudan. Les containers devaient être déchargés sur place pour être transférés ensuite vers la péninsule du Sinaï et la bande de Gaza. Les destinataires de cet envoi étaient probablement l'organisation du Djihad islamique, entièrement soutenu et financé par l'Iran. Téhéran a monté cette opération d'une rare complexité  pour échapper aux forces israéliennes, au vu des échecs de livraisons d'armes par le passé, mais aussi parce que la stratégie politique du régime de Téhéran est de pratiquer un double langage, en souriant lors des négociations avec les puissances occidentales pour obtenir la levée totale des sanctions ainsi que la reprise de relations commerciales et en renforçant sur le terrain toutes les organisations terroristes, comme on le constate par ailleurs avec l'augmentation des activités du Hezbollah dans le nord. Pour bien comprendre le danger que représentent ces missiles M 302, il faut savoir que leur portée est de 200km, soit plus du double de celles que possède déjà le Hamas. Cela signifie que toutes les villes d'Israël seraient menacées par ces engins dont les ogives peuvent contenir une charge explosive de 150kg. Les dégâts d'un tel missile seraient sans comparaison avec ceux que l'on a pu constater lors de la seconde guerre du Liban ou l'opération Plomb durci. Certes, il s'agit de la quatrième interception réussie par la marine israélienne de navires livrant du matériel de guerre, mais on ne peut pas exclure l'idée qu'à un moment ou un autre ces armes parviendront entre les mains des organisations terroristes à Gaza ou au Liban. L'Europe et les Etats-Unis seront-ils encore longtemps dupes de ces grossières manigances iraniennes ? Incroyable mais vrai ! Les médias en France ont quasiment passé cet événement sous silence …
Michaël Bar-Zvi  Daleth Be Adar Beth 5774

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.