Home » , » Le Député Meyer Habib, à l’écoute des français d’Israël

Le Député Meyer Habib, à l’écoute des français d’Israël


Communiqué : 

Meyer Habib
Dans le cadre de sa visite la semaine dernière en Israël, le Député UDI Meyer Habib a tenu deux permanences parlementaires, s’est entretenu avec le Consul Général Hervé Magro pour lui faire part de certains dysfonctionnements au sein du Consulat de Jérusalem et a rencontré le Premier Ministre israélien Benyamin Netanyahu pendant près de quatre heures, pour, entre autres, lui faire part de l’urgence concernant la reconnaissance des diplômes français par le gouvernement israélien. 
Le Député UDI Meyer Habib vient de terminer hier une visite de quelques jours en Israël durant lesquels il est allé à la rencontre des Français d’Israël dans le cadre de deux permanences parlementaires organisées au Consulat général de France à Tel-Aviv et à Jérusalem.
Le député en a profité pour mettre en exergue certaines problématiques très chères aux compatriotes français.  En effet, suite à de nombreuses plaintes, le Député Habib s’est entretenu avec le Consul Général Hervé Magro pour lui faire part de certains dysfonctionnements au sein du Consulat de Jérusalem : 

« Il est anormal que le temps d’attente soit si long, que l’accueil soit souvent si froid, que les effectifs soient si maigres- 3 personnes aux services consulaires pour 24 000 Français inscrits au Consulat de Jérusalem (!) et les locaux si exigus », a affirmé le député, qui a aussi rappelé les graves fautes commises du temps de l’ancien Consul général, Frédéric Desagneaux, comme le non-respect de la minute de silence au Lycée Français consulaire le jour de Yom Hashoah, la gifle infligée par l’attaché de coopération humanitaire au Consulat de Jérusalem à un soldat israélien, les opérations de contrebande menées par un fonctionnaire français utilisant un passeport diplomatique ou encore les convocations envoyées pour les élections législatives avec la mention « Jérusalem, Israël », « Israël » sciemment barré.
« Dans un tel climat de manque de confiance des franco-israéliens envers le Consulat de Jérusalem, il est fondamental d’agir pour que des mesures soient prises le plus rapidement possible ». Le Consul Général Hervé Magro, très sensible à ces problématiques, a partagé le sentiment du Député et a assuré d’œuvrer avec beaucoup de sincérité pour faciliter les démarches des Français au Consulat de Jérusalem. Ce dernier a pris contact avec le quai d’Orsay et a envoyé un rapport pour mettre en place un plan efficace, au service des Français d’Israël, pour amplifier les effectifs et les moyens d’action. Le Député Habib a affirmé qu’il écrirait dès son retour en France au Ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, pour lui faire part de cette nécessité.
Après ses permanences parlementaires, le député Meyer Habib a aussi soutenu les listes UMP-UDI-UFE pour les élections consulaires du 25 mai prochain, auxquelles il a confié la tête de liste à Maitre Gérard Bénichou à Jérusalem et Jonathan Simon-Sellem à Tel-Aviv.
Lors de son séjour, le Député Habib s’est entretenu avec le Premier Ministre israélien Benyamin Netanyahu: « Concernant l’équivalence des diplômes, à ma demande, le Premier Ministre Natanyahu m’a confirmé qu’il allait s’impliquer personnellement sur cette question, à laquelle il est très attaché. C’est un processus qui prend du temps, mais dans les semaines à venir il trouvera l’occasion de s’exprimer sur ce sujet très cher à nos compatriotes et est déterminé à faire reconnaitre les diplômes français par l’Etat d’Israël », a affirmé le Député Habib.
Les deux hommes ont également évoqué la situation politique en France, la composition du nouveau gouvernement et la montée des extrêmes dans le paysage politique français.
Concernant les pourparlers avec les Palestiniens, le Premier Ministre a affirmé que malgré les nombreux efforts pour arriver à un accord de paix, jamais il ne céderait à un quelconque chantage qui mettrait en péril les intérêts vitaux de l’État d’Israël. De plus, le Premier Ministre Natanyahu a confié au Député Meyer Habib son inquiétude face à la mollesse de réaction de la communauté internationale sur la question iranienne et de la France en particulier, qui laisse doucement mais surement l’Iran se rapprocher de l’arme nucléaire.  Il lui a confirmé qu’Israël n’accepterait jamais un Iran nucléaire et ce, à n’importe quel prix.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.