Home » , , , » Meyer Habib aux français d’Israël : «Votre courage est exemplaire. Continuez d’être forts car la morale est du côté d’Israël».

Meyer Habib aux français d’Israël : «Votre courage est exemplaire. Continuez d’être forts car la morale est du côté d’Israël».


Meyer Habibaux côtés d'un soldat franco-israélien blessé au combat contre le Hamas
Le Député de la 8eme circonscription, Meyer Habib s’est rendu en début de semaine en Israël où il s’est entretenu avec plusieurs ministres et membres de la Knesset et a notamment rencontré longuement le directeur du Ministère de l’Alyah et de l’Intégration concernant l’avancement des équivalences des diplômes français en Israël.
Le Député  Habib a tenu à se rendre dans le sud d’Israël afin d’exprimer son soutien et sa solidarité aux populations françaises et israéliennes.

Hier (mardi 29 Juillet), il s’est rendu dans la ville d’Ashdod où il a rencontré les membres du centre de sécurité municipal. Les responsables locaux ont présenté leur action durant cette période difficile : surveillance et repérage des impacts de missiles à l’aide d’un large réseau de caméra et mise en place d’un centre téléphonique d’urgence joignable 24H sur 24 en toutes les langues afin de survenir aux besoins des habitants de la ville.
De plus, le Député a été chaleureusement reçu par le maire d’Ashdod le Dr Yehiel  Lasry avec qui il a eu une longue séance de travail en présence de tous les responsables civils et sécuritaires de la cellule de crise.

Le Député a précisé qu’il était agréablement surpris et heureux de voir une population forte et unie malgré les attaques incessantes. Il a remercié le Maire pour son accueil  et a assuré son soutien aux habitants de la ville et d’Israël en général : « Dans le cadre de ma circonscription, je représente près de 150,000 citoyens franco-israéliens qui se trouvent aujourd’hui à la portée de missiles et d’attaques terroristes. C’est pourquoi il était important pour moi de venir sur place m’assurer de leur sécurité et de réaffirmer mon soutien et ma solidarité. Il s’agit d’une guerre contre le terrorisme. Cette même idéologie qui a assassiné à Toulouse, Bruxelles et qui continue de faire des centaines de milliers de victimes en Syrie, en Irak, auprès des Chrétiens d’Orient qui disparaissent dans le silence absolu ou en Afrique».
Suite à cet entretien avec le Maire de la ville, le Député a également rencontré sur place des représentants et des familles françaises de la ville dont certaines sont arrivées ces jours-ci en Israël. Ces derniers ont chaleureusement félicité le député pour son action médiatique et sa présence sur les différents plateaux de télévision française, mais ont regretté qu’il soit bien seul sur ce front.

Le Député a affirmé qu’il faisait son possible pour expliquer les faits mais que malheureusement les médias choisissaient principalement de montrer les civils palestiniens touchés et non la réelle cause de cette guerre : le terrorisme.

« La morale se trouve du côté d’Israël, il n’y a pas de guerre plus juste que celle menée aujourd’hui. Le Monde hélas n’apprend pas de son histoire. Lors des tristes accords de Munich, l’Europe s’est humiliée pour obtenir la Paix et a obtenu une guerre sanglante et la honte. La guerre est quelquefois nécessaire face aux ennemis obscurs des valeurs de liberté et démocratie comme c’est le cas aujourd’hui en Israël ».

Le Député s’est également exprimé sur la montée de l’insécurité en France ainsi que sur la situation des juifs français tout en soulignant la volonté et les efforts du Président et du Premier Ministre français afin de lutter contre ce phénomène. Ce dernier  attend cependant des actes et pas uniquement des paroles :

« Si les Juifs ne peuvent plus vivre en France, ce sera avant tout une tragédie pour la France. La montée de l’antisémitisme sous forme d’antisionisme est extrêmement préoccupante. Moi-même, je suis contraint d’avoir une protection rapprochée. Beaucoup parle d’Alyah. Cependant, il faut se souvenir que même si le nombre de nouveaux immigrants pour Israël sera doublé, triplé voir même quadruplé, cela ne changera rien au fait que la majorité des juifs de France, qui compte aujourd’hui plus de 600,000 personnes, restera en France. Il faut s’assurer de leur sécurité car le jour où l’insécurité ne leur permettra plus de vivre sur place, ce sera avant tout une tragédie et un échec pour la France et les valeurs que notre pays représente ».

Suite à cette rencontre, le Député s’est rendu à l’hôpital de Tel-Hashomer où il a visité les soldats blessés lors des combats à Gaza dont notamment les soldats francophones Gabriel Benaim et Mickael Chamla. Il a été très touché par les histoires de ces jeunes et la force, le courage, l’humilité et la moralité exemplaire de leurs familles.
Durant les prochains jours, le Député Habib se rendra également dans plusieurs villes du pays afin de rencontrer les citoyens français de sa circonscription.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.