Home » , » La Reine des quatre Royaumes

La Reine des quatre Royaumes

Nous sommes au XVème siècle, âgée de dix-neuf ans, Yolande, fille du roi d’Aragon, doit quitter son pays, sa famille et ses amis pour épouser Louis II d’Anjou, cousin germain du roi de France. Leur mariage a été arrangé afin de mettre un terme au conflit entre l’Aragon et l’Anjou qui se disputent depuis une génération le royaume de Naples et de Sicile.
Yolande est comblée par leur union au-delà de ses espérances, un amour passionnel qui aura une incidence sur le cours de l’Histoire.


Son Altesse Royale la Princesse Michael de Kent nous dévoile cet itinéraire méconnu, enrichi de son regard d’initiée sur la vie de cour. Voici un roman épique et virevoltant, qui relate de manière vivante la véritable histoire de l’invasion de la France par l’Angleterre au XIVème siècle, une période captivante et mouvementée dont fut le témoin cette héroïne complexe et fascinante,Yolande d’Aragon, surnommée « La Reine des Quatre Royaumes », future mentor et inspiratrice de Jeanne d’Arc.




Yolande d’Aragon, une reine énigmatique.

Yolande d’Aragon est née en 1381, elle est la fille du roi d’Aragon. En 1400 elle épouse Louis II d’Anjou avec qui elle aura 6 enfants. Ce mariage arrangé, afin de calmer le conflit qui oppose l’Aragon et l’Anjou pour le royaume de Naples et de Sicile, sera pour l’époque, une union heureuse. En effet, Yolande d’Aragon embrasse son rôle de souveraine et fera tout pendant son existence pour défendre sa dynastie avec ferveur. Elle fut duchesse consort d’Anjou, comtesse consort du Maine et de Provence, reine consort de Naples et de Jérusalem, titulaire et dame de Guise et sera ainsi surnommée la Reine des Quatre Royaumes.


Alors que son mari le roi Louis d’Anjou II passe la plus grande partie de sa vie à combattre en Italie, Yolande d’Aragon en France s’occupe de la bonne succession de la dynastie en arrangeant les mariages de ses enfants pendant la Guerre de Cent Ans. Ainsi elle va marier Marie au futur roi de France Charles VII et Yolande à François Ier.
Ses interventions au sein de la dynastie et de la royauté joueront un rôle primordial face aux Anglais (elle est à l’origine de la fin d’alliance entre le Duc de Bretagne et les Anglais).

Yolande d’Aragon menait une politique réaliste et n’hésitait pas à faire appel à des hommes d’influence et à des maîtresses au sein de la cour. Au-delà de son combat pour le maintien de la dynastie, Yolande d’Aragon aura avant tout, tout mis en oeuvre pour ses enfants. A sa mort, elle s’est excusée dans son testament de ne laisser ni or, ni objets précieux parce qu’elle a tout dépensé pour ses enfants.





La Princesse Michael de Kent et la famille royale Britannique

Son Altesse Royale la Princesse Michael de Kent née Baronne Marie-ChristineAgnès Hedwig Ida von Reibnitz en 1945 est fille d’un couple germano-hongrois.  Son père le baron Günther von Reibnitz est ami avec Hermann Göring et s’engagera dans la SS en 1943 pendant la Seconde Guerre mondiale.


C’est en 1983 qu’elle se marie avec le Prince Michael de Kent suite à l’annulation de son premier mariage. Le Prince Michael de Kent est le fils de Georges V, frère de Georges VI, il est donc cousin germain avec la Reine Elisabeth II. Cependant le Prince et la Princesse Michael de Kent ont été exclus de l’ordre de succession au trône britannique en raison de la religion chrétienne de la Princesse. 


Passionnée d’Histoire, la Princesse Michael de Kent mène avec succès, depuis plus de vingt-cinq ans, une carrière de conférencière. Elle est l’auteur de trois précédents ouvrages : Ces Reines venues d’ailleurs, Royales alcôves et La lune et le serpent : Diane de Poitiers et Catherine de Médicis, deux rivales dans le coeur du roi.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.