Home » , , , , , , , , , , » Le Polisario : vivier du terrorisme en zone sahélo-saharienne?

Le Polisario : vivier du terrorisme en zone sahélo-saharienne?

Alors que la situation au Mali semble s’éclaircir pour ce pays après l’intervention militaire française et celle annoncée de la MISMA, les terroristes islamistes qui sévissent dans la zone sahélo-saharienne auraient trouvé refuge dans plusieurs pays frontaliers, notamment en Algérie mais aussi au Soudan, dans le Darfour et au Qatar, selon les services allemands, et auraient mis à exécution un plan d’exfiltration par voie aérienne de centaines de terroristes du Nord Mali.

Par Farid Mnebhi pour Citizenkane.fr

Outre le fait, que les hercules C130 n’ont pu qu’atterrir en territoire algérien, avec le haut agrément des autorités algériennes, de nombreuses informations concordantes révèlent, et ce n’est plus un secret, qu’il existe des liens avérés entre la centrale du polisario et les différents groupes terroristes qui pullulent dans la région sahélo-saharienne.
Drapeau du Sahara Occidental qui revendique l'autonomie

Le rôle du polisario

Il s'agit d'une lapalissade aussi évidente que dangereuse pour laquelle je vais tenter d’apporter de solides arguments.
J’entamerai par la très récente déclaration, en date du 05 février 2013 à Atlasinfo, du Ministre malien des Affaires Etrangères, Tiéman Coulibaly, dont les propos ne peuvent être mis en doute, qui affirme qu’on ne peut occulter les liens avérés entre le polisario et «le groupe terroriste algérien d'Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique (AQMI)». Un lien qui «constitue une option dangereuse pour la communauté internationale».
Pour le responsable malien, de 500 terroristes, ils se sont multipliés pour atteindre un chiffre compris entre 5.500 et 7.000 hommes, majoritairement des sahraouis venus des camps de Tindouf au Sud de l’Algérie.
Même son de cloche pour Joe Grieboski, un expert en matière sécuritaire et de lutte antiterroriste, qui a fait observer le 08 février 2013 dans le journal américain «The Blaze» que les camps de Tindouf étaient devenus un terrain fertile pour les recruteurs d'AQMI, tout en pointant du doigt la précarité des conditions de vie dans les camps de Tindouf sous l'emprise des milices du polisario, dans un contexte de désespoir pour les jeunes» qui deviennent cibles faciles des recruteurs d'Al-Qaeda.
Ce même journal n’hésite pas à souligner les informations en prevenance de Bamako qui offrent une preuve irréfutable supplémentaire sur les liens étroits entre le polisario et le groupe algérien AQMI, rappelant aussi la déclaration du Chef de la diplomatie malienne citée en supra et soulignant que le polisario est désormais une force d'appoint de ce groupe terroriste et, partant, joue un rôle significatif dans la menace terroriste qui plane sur la région sahélo-saharienne mais aussi au Maghreb. ... http://p.ost.im/p/dm4RGP

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.