Home » , , , , , » Vers une 3e Intifada? Par Michaël Bar Zvi

Vers une 3e Intifada? Par Michaël Bar Zvi

La formation des enfants au sein du Hamas

Sommes-nous à la veille d'une troisième Intifada? Ce n'est plus aujourd'hui une simple hypothèse de travail pour les services de sécurité israéliens, mais la conclusion de plusieurs analyses convergentes sur les événements des dernières semaines en Judée-Samarie. Les deux premières Intifada n'ont pas apporté les fruits politiques escomptés, mais elles ont malgré tout écorné l'image d'Israël.

La stratégie de la première Intifada, dont les armes principales étaient les pierres et les cocktails molotov, ne s'était pas avérée suffisamment efficace sur le plan militaire, même si elle avait, en définitive, permis la signature des accords d'Oslo, l'arrivée d'Arafat et l'établissement de l'Autorité palestinienne. La seconde Intifada, avec ses nombreux attentats suicide et ses attaques meurtrières contre des civils, n'avait réussi à ébranler Israël que pendant une courte période, mais s'était finalement soldée par un échec militaire et politique pour les Palestiniens. Pire elle avait abouti à diviser encore plus les Palestiniens, et l'arrivée du Hamas au pouvoir à Gaza n'en fut que l'expression la plus évidente. Cependant, depuis plusieurs mois, les Palestiniens cherchent à relancer l'opposition contre Israël, comprenant aussi, au lendemain des printemps arabes, que le conflit avec Israël n'est plus la préoccupation première des grandes puissances au Proche-Orient. Tirant les leçons des échecs des deux premières Intifada, ils sont en train de mettre en place une nouvelle stratégie, fondée sur deux principes: le premier est le rassemblement des forces, en essayant de surmonter les scissions entre les diverses tendances du mouvement palestinien, et le second en adoptant une tactique que l'on peut appeler "la violence modérée", s'inspirant en cela des mouvements classiques de résistance passive. 



Une des revendications sur lesquelles il existe un réel consensus au sein du mouvement palestinien est celle de la libération et du statut des prisonniers détenus en Israël. Sur cette question, l'Autorité palestinienne et le Hamas organisent des manifestations, dans lesquelles les femmes sont mises en avant et défient l'armée israélienne, l'empêchant d'agir, malgré leur comportement très agressif. Prenant exemple sur les implantations juives, les Palestiniens ont tenté également à plusieurs reprises de créer des colonies illégales dans la fameuse zone E1, qui ont été démantelées immédiatement par Tsahal, mais ont été, bien sûr, largement couvertes par les médias. Il est probable que d'ici l'arrivée du président américain Barack Obama ces actions vont s'amplifier, afin de l'inciter à faire pression sur Israël. Israël n'est pas dupe, mais en l'absence d'un gouvernement solide, dont la composition risque de durer encore trois à quatre semaines, Tsahal ne fait que réagir et peut difficilement prendre des initiatives pour briser dans l'œuf le processus qui mène vers cette troisième Intifada, d'un type nouveau, mais qui risque de s'avérer plus efficace que les précédentes. Les responsables politiques feraient bien de renoncer rapidement aux manœuvres de couloir et au jeu des chaises musicales dans les négociations pour le futur gouvernement avant qu'Israël ne soit, une nouvelle fois, pris de court.

Michaël Bar-Zvi Yod Alef be Adar 5773

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.