Home » , , , , , , , , , , , , , , , , , , » Noël sous les bombes musulmanes : qui défend les chrétiens?

Noël sous les bombes musulmanes : qui défend les chrétiens?

Jour de repos, d'amour et de magie pour le monde chrétien, Noël s'est transformé en jour de sang dans le monde musulman.
Attentat à Baghdad
Par muzan pour Francis-info
Noël au Nigéria : attaques antichrétiennes
27 morts ce dimanche de Noël dans un attentat contre une église catholique près d'Abuja au Nigeria, puis un autre attentat contre une église à Jos (centre du Nigeria) alourdissant le bilan à au moins 40 morts, l'islam radical n'a pas eu de respect pour les chrétiens une fois de plus. Pour le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, ces attaques sont le fruit d'une "haine aveugle et absurde". Selon lui  "l'attentat contre l'église au Nigeria, précisément le jour de Noël, est hélas la manifestation encore une fois d'une haine aveugle et absurde qui n'a aucun respect pour la vie humaine". Toutefois, les paroles du pape sont restées bien générales, condamnant les conflits dans l'ensemble du monde. Le pape a-t-il décidé de ne plus défendre les chrétiens au nom du dialogue interreligieux?
Nigéria, Irak … chrétien en voie de disparition
Avec plus de 150 millions d'habitants, le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique et le sixième pays au monde en nombre de chrétiens, toutes confessions confondues. Une donnée qui cache mal la tournure musulmane que prend le Nigéria avec plus de 50% de musulmans et les attaques répétées contre les chrétiens.  L'attentat de Noël a été revendiqué par les islamistes de Boko Haram, supposés proches d'Al Qaïda. Le groupe a déjà prévenu que d'autres attaques auraient lieu.
Pendant ce temps, en Irak, alors que les chrétiens ont presque quasiment disparus de ce pays, que la civilisation chaldéenne, comme d'autres, a été éradiquée par les bombes musulmanes, et que les Américains qui représentaient un dernier vestige d'ordre, ont quitté le pays, un autre attentat a fait au moins six morts et une trentaine de blessés. Il s'ajoute à la vague d'attentats faisait 72 morts à Bagdad, sur fond de crise profonde entre le gouvernement à dominante chiite et les partis sunnites. Alors que le Nigéria devient une plateforme de guerre entre musulmans du nord et chrétiens du sud, l'Irak devient celle de la guerre que se livre en ce moment sunnites et chiites à l'intérieur de l'Empire de l'islam. Cette division sunnites / chiites y est pour beaucoup dans les récents bouleversements dans les pays d'occupation arabo-musulmane.
Attentats au Nigéria, en Irak … en Afghanistan … et déjà plus de chrétiens
Hommes armés en Afghanistan
Quant à l'Afghanistan, le 11 octobre dernier, le Département d’État (ministère des Affaires étrangères) des États-Unis, informait qu'il n’y avait plus aucun lieu de culte public ouvert aux chrétiens en Afghanistan depuis que la dernière église a été démolie en 2010. Et pourtant, on fêtait Noël de la même façon, avec des bombes et un attentat qui a fait 19 morts et 40 blessés. Un attentat perpétré lors de funérailles dans le nord-est de l'Afghanistan, qui a tué un député afghan et qui visait semble-t-il le gouverneur de la province de Takhar (qui n'était finalement pas sur place) où a eu lieu l'attentat, qui fait partie du deuxième ensemble de régions dont l'OTAN doit transmettre le contrôle aux forces afghanes en prévision du retrait de toutes les forces de la coalition fin 2014.
Si Ben Laden est mort au Pakistan, Al Zawahiri qui se réjouissait des révoltes en pays d'occupation arabe, ne l'est pas, et le mollah Omar non plus. L'Afghanistan n'est pas sécurisé, les Talibans persistent, reviennent … que se passera-t-il dans 10 ou 20 ans si on fait comme s'il ne se passait rien? Que se passera-t-il pour les chrétiens du Nigéria si personne ne les défend. Finiront-ils comme les chrétiens d'Afghanistan et d'Irak?

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.