Home » , , » Tempête sur les drones israéliens

Tempête sur les drones israéliens

Par Misha Uzan pour Israëlinfos.



L'Organisation des Nations Unies a lancé une enquête sur l'utilisation de drones pour des assassinats ciblés menés par Israël, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. 

Mais contrairement aux deux autres pays, Israël ne devrait pas coopérer avec les commissions d'investigation.

Menée par l'avocat britannique Ben Emmerson, rapporteur spécial des Nations unies sur la lutte anti-terroriste et les droits de l'homme, l'enquête devrait porter sur 25 cas d'attaques de drones. 

Les Nations Unies ont lancé l'enquête à la suite de pressions en provenance de la Russie, de la Chine et du Pakistan. 
La commission va tenter de recueillir preuves et témoignages dans un certain nombre de pays avant de soumettre un rapport au secrétaire général des Nations unies et à l'Assemblée générale en octobre prochain.

Les attaques de drones visées par l'enquête ont eu lieu au Pakistan, en Afghanistan, au Yémen, en Somalie et dans la bande de Gaza.
 
Emmerson a estimé dans un communiqué qu'il était impératif "que des structures juridiques appropriées soient mises en place pour réguler l'utilisation des drones d'une manière conforme aux exigences du droit international, aux droits de l'homme, au droit de la guerre, et au droit international des réfugiés."

Selon des sources étrangères, Israël utiliserait un certain nombre de types de drones pour des éliminations ciblées, en particulier dans la bande de Gaza. 
Mais Israël ne reconnaît pas officiellement utiliser des drones pour des opérations offensives, ce qui pourrait expliquer son refus de coopérer à l'enquête.

En outre, Israël ne coopère plus depuis plusieurs mois avec les enquêtes de l'ONU sur les droits humains, depuis que le Conseil des droits de l'homme a annoncé qu'il allait mettre en place une commission internationale pour enquêter sur les implantations juives en Judée-Samarie.

Israël devrait également boycotter une séance spéciale qui aura lieu le 29 Janvier au Conseil des droits de l'Homme à Genève sur la situation des droits de l'homme en Israël. 
L'audience se tient dans le cadre de l'Examen périodique universel, un processus qui a lieu une fois tous les quatre ans pour chaque pays dans le monde.

Selon une source du ministère des Affaires étrangères, Israël boycotte l'audience dans le cadre de sa décision de couper ses liens avec le Conseil des droits de l'Homme. 
Ces dernières semaines, les Etats-Unis ont exercé une forte pression sur Israël pour qu'il revienne sur sa décision et participe à la séance.
Des discussions assez dures auraient eu lieu il y a deux semaines à Washington entre les hauts fonctionnaires du Département d'Etat et le chef du département du ministère des Affaires étrangères israélien, Aharon Leshno-Yaar. 

Selon le secrétaire d'Etat adjoint américain pour les organisations étrangères, Esther Brimmer, et le secrétaire d'État adjoint aux droits de l'homme, Michael Posner, ce serait la première fois qu'un pays occidental bouderait cette audience. 
Pour les Américains, l'absence israélienne donnerait à des pays comme l'Iran et la Syrie une excuse pour boycotter le processus. 
Des responsables du Département d'Etat auraient indiqué à Leshno-Yaar, qu'en dépit des affirmations justifiées par Israël contre le Conseil des droits de l'homme, un boycott nuirait à l'image d'Israël dans le monde.

L'ambassadrice américaine au Conseil des droits de l'Homme, Eileen Chamberlain Donahoe, a déclaré : "Nous avons encouragé les Israéliens à venir au Conseil, à donner leur propre version et à présenter leur propre récit de la situation des droits de l'homme dans le pays." Elle espère qu'une solution sera trouvée. N'ayant pas réussi à convaincre Israël de changer d'avis, les États-Unis s'emploient à prévenir le boycott.

Les Américains veulent reporter l'audience de quelques mois dans l'espoir qu'Israël modifie sa position.

Mais les pays musulmans au sein du Conseil, notamment l'Iran et le Pakistan, devront se mettre d'accord sur les conditions du report.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.