Home » , , » Le faux mystère des Mantes géantes de Gaza

Le faux mystère des Mantes géantes de Gaza




Diable des Mers
Des pêcheurs de la bande de Gaza ont traîné sur la plage des centaines de poissons d'une espèce en voie de disparition, déclenchant l'attention des médias internationaux sur l'origine du poisson.

En effet, les médias arabes locaux ont annoncé qu'un poisson cartilagineux avait fait son retour dans les eaux au large de la bande de Gaza après des années d'absence, et que les pêcheurs locaux ont commencé à les transporter vers les marchés pour les vendre à 10 shekels (moins de trois dollars) le kilo frais.

"Pour la première fois en cinq ans, les pêcheurs affirment qu'ils en ont attrapé par centaines", écrit Ma'an. Des vidéos publiées sur YouTube montrent les pêcheurs de Gaza trimballer l'énorme poisson depuis des bateaux de haute mer, les achever sur la plage avec des machettes avant de les transporter en charrette et de les aligner en rangées sur le sable.

Les images de rangées de poissons morts alignés sur la plage de Gaza ont été photographiées par la presse mondiale, qui a soudainement transformé l'événement en "mystère".

En effet, le site internet du Daily Mail a titré "Le mystère du massacre des raies Manta", le laissant plusieurs heures à la Une. Le journal italien La Repubblica a publié une photo prise par l'AFP des poissons alignés sur la plage en l'accompagnant de ces commentaires : "Il est difficile de déterminer la cause de leur mort, mais leur échouement était vraiment déconcertant. Pourquoi des douzaines de ces créatures de mer ont échoué sur la plage de Gaza?"

Le biologiste marine Alistair Dove de l'Aquarium de Géorgie a noté sur son site Deep Sea News que les poissons ont été initialement identifiés par erreur comme des raies Manta, il s'agirait en réalité de leurs cousins, appelés Diable des mers.



Mais Dove a néanmoins repris l'idée du mystère de leur échouement, alors même qu'une vidéo prouve que les poissons ont été capturés en mer. Dove a laissé entendre que les poissons auraient pu être tués par "un déversement de produits toxiques" ou "une toxine" ingérée. "Je n'ai aucune preuve pour cela, écrit-il, mais il semble que ce soit l'explication la plus probable".

La mante géante ou Diable des Mers, est inscrite comme une espèce en voie de disparition par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

La raison pour laquelle les pêcheurs de Gaza n'auraient pas vu ce poisson dans ces proportions depuis plusieurs années semble provenir de la suractivité de pêche en méditerranée qui a provoqué ensuite l'interdiction de la pêche de certaines espèces.

La Commission générale de la pêche en Méditerranée - dont Israël est partie, mais pas l'AP, ni le Hamas - a émis une interdiction envers une forme de pêche au filet, de façon à réduire considérablement les prises accessoires de Diable des Mers.

Et en Novembre, peu de temps après l'opération Pilier de défense, Israël a étendu la zone de pêche de Gaza de trois à six kilomètres au large des côtes, facteur expliquant la soudaine "réapparition" des Mantes géantes au large de Gaza.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.