Home » , , , , , , » Mossad - Prisonnier X : les nouvelles révélations

Mossad - Prisonnier X : les nouvelles révélations


L’affaire du Prisonnier Zygier, dit Prisonnier X, serait la plus grande histoire d’espionnage en Israël depuis l’affaire Elie Cohen, selon certains. Cette affaire n’est certes pas prêt de se terminer. On peut s’attendre à de nouvelles révélations périodiquement.


On apprend cette fois-ci, selon un rapport du magazine allemand "Der Spiegel" que Ben Zygier, l’agent présumé du Mossad connu sous le nom de prisonnier X, qui s’est suicidé dans une prison israélienne sous un faux nom en 2010, aurait été arrêté pour avoir transmis des informations sensibles au Hezbollah qui ont conduit à l’arrestation de deux informateurs israéliens dans les rangs de l’organisation Shi’te.

Selon le rapport du Spiegel, Siad al-Homsi et Mustafa ali Awadeh ont été arrêtés en mai 2009 pour espionnage au profit d’Israël au Liban et condamnés à des peines de prison après que leur nom ait été livré par Zygier à un membre du Hezbollah.

Zygier aurait été enrôlé dans le service du Mossad en 2003 et par la suite aurait servi l’organisation dans les rangs de sociétés européennes qui font des affaires avec l’Iran et la Syrie, selon Der Spiegel.
Zygier a finalement été rétrogradé et condamné à retourner en Israël en 2007, après que son travail n’a pas réussi à répondre aux attentes du Mossad. Il aurait quitté l’organisation en 2008 pour revenir dans son Australie natale, selon Der Spiegel.

Le journal australien Fairfax cité par Der Spiegel, qui a entrepris une enquête conjointe sur Zygier avec Der Spiegel, indique que les contacts de Zygier auprès du Hezbollah faisaient partie d’une opération "voyoute" par laquelle il a tenté de revenir dans les bonnes grâces du Mossad à la suite de sa rétrogradation.

Selon le rapport, l’agent présumé du Mossad aurait rencontré un membre du Hezbollah dans l’espoir de le transformer en un agent double. Zygier aurait ainsi donné une information au Hezbollah sur Israël, sur les deux principaux informateurs actifs d’Israël au Liban, pour prouver qu’il avait accès à des connaissances précieuses, selon le rapport.

Fairfax a indiqué que l’un des informateurs, Siad al-Homsi, avait dit à Israël qu’il pourrait les amener au chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah. Le rapport ajoute que Zygier connaissait de plus amples informations au moment de son arrestation.

Une fois arrêté, Zygier aurait rapidement avoué et aurait écopé d’une peine de prison de dix ans, selon le journal australien.

L’affaire du "Prisonnier X", renommée Affaire Ben Zygier, originaire de Melbourne, a connu à l’attention internationale après un rapport de la chaîne australienne ABC qui a affirmé qu’il avait été recruté par le Mossad, puis maintenu à l’isolement dans les prisons israéliennes jusqu’à sa mort en 2010.

Zygier a été arrêté en février 2010 pour des raisons de sécurité. Une enquête judiciaire en Israël a enquêté sur le suicide de ce jeune homme de 34 ans qui s’est pendu en décembre 2010 avec un drap attaché aux barreaux sur une fenêtre dans la salle de bains de sa cellule lourdement gardée.

Le ministre des Affaires étrangères australien Bob Carr a lui aussi ordonné une enquête sur cette affaire le mois dernier, indiquant qu’il allait demander au gouvernement d’Israël plus de détails sur la façon dont Zygier, père de deux enfants, est mort par suicide dans sa cellule.
Israël a indiqué qu’il avait été arrêté sous un faux nom pour éviter un grave préjudice aux intérêts nationaux.

Misha Uzan - JForum / Correspondant spécial en Israël

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.